10 tips to prevent and relieve morning sicknes

Comment prévenir et soulager les nausées matinales ?

Tout semble causer ce sentiment de nausée, particulièrement le matin. Les odeurs, la vue du petit-déjeuner, même le simple fait de penser à la nourriture. Vous vous demandez peut-être si quelque chose ne va pas.

Absolument pas ! Vous avez simplement des « nausées matinales ». Et vous n’êtes pas la seule.

Que sont les nausées matinales ?

Les nausées, parfois accompagnées de vomissements, sont un symptôme habituel du début de la grossesse. Environ 50 à 70 % des femmes enceintes en font l’expérience au cours du premier trimestre. Les nausées sont non seulement normales, mais elles indiquent également que la grossesse se passe bien.

Que les nausées matinales surviennent-elles ?

Bien qu’on les appelle « nausées matinales », vous pouvez vous sentir barbouillée et vomir à tout moment de la journée.

Quelle est la cause des nausées matinales ?

Les médecins supposent que les symptômes sont causés par l’hormone de grossesse hCG, produite par le développement du placenta. Mais d’autres facteurs peuvent également y contribuer, comme :

  • l’hypoglycémie
  • un excès d’acide gastrique
  • le stress
  • la fatigue

6 stratégies de prévention

  • Ayez des crackers, des galettes de riz ou même un morceau de chocolat à portée de main sur votre table de nuit. Mangez-en dès que vous vous réveillez pour augmenter votre taux de glycémie avant de vous lever.
  • Au lieu de manger 3 gros repas par jour, faites 5 à 6 repas légers. Vous éviterez ainsi d’avoir l’estomac vide et vous stabiliserez votre taux de glycémie.
  • Veillez à ce que votre alimentation comprenne suffisamment de protéines (viandes, poisson, œufs et fromage) et de glucides complexes (fruits, légumes et céréales) pour satisfaire les besoins de votre bébé.
  • Certains experts recommandent de consommer 75 à 100 mg de vitamine B6 pour prévenir la nausée.
  • Prenez vos vitamines prénatales habituelles et évitez les aliments épicés ou gras.
  • Évitez les coups de chaud et privilégiez le repos.

Gérer la nausée : à court terme

Si vous êtes sujette aux nausées matinales, essayez ces 10 astuces :

1. Respirez lentement en inspirant par le nez et en expirant par la bouche, ou essayez de visualiser quelque chose d’agréable.

2. Sucez ou croquez des glaçons ou une tranche de citron fraîchement coupée.

3. Si vous brosser les dents vous donne envie de vomir, essayez plutôt un bain de bouche et utilisez-le fréquemment pour vous rafraîchir la bouche.

4. Essayez de boire un verre de lait ou de prendre deux comprimés de calcium pour neutraliser l’acidité de votre estomac.

5. Posez un linge froid ou une poche de glace sur votre gorge.

6. Ajoutez du gingembre râpé (un remède naturel contre la nausée) aux légumes ou autres aliments.

7. Buvez du thé à la camomille ou au gingembre.

8. Buvez beaucoup, même si vous n’avez pas envie de manger quelque chose de solide. Assurez-vous de ne pas mélanger aliments solides et liquides lors du même repas.

9. Avec vos pouces, exercez une pression sur les os à la base du crâne, sur la nuque juste en dessous des oreilles, ou appliquez de la glace sur ces zones.

10. Essayez les bracelets anti-nausée : ces bracelets, munis d’une petite boule qui applique une pression sur un point bien précis pour soulager la nausée sont disponibles dans la plupart des pharmacies.

Gérer la nausée long

La bonne nouvelle est que pour la plupart des femmes, les nausées matinales disparaîtront au quatrième mois de grossesse, quand les niveaux d’hormone commenceront à baisser un peu.

Quand consulter le médecin ?

Ce n’est généralement pas nécessaire pour les nausées matinales. Mais il peut quand même être judicieux de passer voir votre médecin généraliste dans certains cas.

  • Si les nausées et les vomissements sont incessants.
  • Si vous en souffrez plus d’une ou deux fois par jour.
  • Si vos nausées matinales vous empêchent de manger ou de boire quoi que ce soit ou si elles persistent au-delà du premier trimestre

Il existe un trouble plus grave appelé hyperemesis gravidarum. Il ne relève pas du déroulement normal de la grossesse et requiert un traitement médical. Soyez vigilante !

Envie d’en savoir plus sur votre santé durant la grossesse ?

Lisez ces articles :

Ceci pourrait également vous intéresser :