Vous espérez tomber enceinte, mais vous remarquez un saignement mensuel ? Pas de panique, il s’agit peut-être d’un saignement d’implantation, ce qui indique que vous êtes bel et bien enceinte ! Nous vous expliquons comment reconnaître un saignement d’implantation, en quoi il diffère de vos règles et quand il est préférable de faire un test de grossesse pour en avoir le cœur net. 

Un saignement d’implantation peut se produire lorsqu’un ovule fécondé se fixe à la paroi utérine. Ne craignez rien : perdre un peu de sang pendant la grossesse n’a rien d’anormal (ne pas en perdre n’a rien d’anormal non plus, car certaines femmes n’ont pas de saignement d’implantation ou ne le remarquent pas). Ce saignement survient environ 10 à 14 jours après la fécondation. Si vous avez des règles régulières, c’est à peu près le moment où elles commencent habituellement. Petit rappel pour vos calculs : la fécondation ne se produit pas nécessairement le jour du rapport sexuel. Les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu’à 5 jours et féconder un ovule pendant cette période. 

Saignement d’implantation et règles : quelle différence ?

Un saignement d’implantation s’apparente à de légères règles précoces. Ces règles peuvent varier légèrement d’une femme à l’autre. Voici comment reconnaître un saignement d’implantation : 

  • La quantité de sang : un très léger saignement ou de très légères pertes, pas plus de quelques gouttes dans vos sous-vêtements. 

  • La couleur du sang : plutôt rose ou brun (et pas rouge vif comme les règles). 

Vérifiez également où vous en êtes dans votre cycle menstruel et si vous remarquez d’autres signes de grossesse, comme une envie plus fréquente d’uriner, de la fatigue ou des nausées matinales.  

Pour être tout à fait sûre, vous pouvez faire un test de grossesse. À partir du moment où l’ovule fécondé s’implante (et où le saignement d’implantation commence), votre corps commence à produire l’hormone de grossesse, la gonadotrophine chorionique humaine (hCG). Pour un test plus précis : soyez patiente et attendez le premier jour d’absence de règles. 

Conclusion : un saignement d’implantation n’a rien d’inquiétant. Prenez toutefois rendez-vous avec votre médecin pour confirmer la grossesse et exclure une infection, une fausse couche ou une grossesse extra-utérine.