Que devez-vous savoir sur la perte des eaux ?

Que devez-vous savoir sur la perte des eaux ?

Au cinéma, on voit souvent les futures mamans perdre une énorme quantité de liquide quand la poche des eaux se rompt, mais c’est souvent bien moins théâtral dans la réalité. Certaines femmes ne perdent qu’une petite quantité de liquide, et pour la plupart d’entre elles, il faut attendre encore un certain temps avant la naissance du bébé. Poursuivez la lecture pour en savoir plus sur ce que vous sentez en perdant les eaux et ce qui vous attend ensuite. Pas de panique, votre médecin vous dira que faire.

Que se passe-t-il quand vous perdez les eaux ?

Pendant la grossesse, votre bébé est entouré de liquide amniotique dans le sac amniotique, aussi appelé la poche des eaux. Ce liquide amniotique fait pour ainsi dire office de coussin pour votre bébé. Il le protège, contribue au développement de ses poumons et de sa digestion, et régule sa température. Pendant la deuxième moitié de la grossesse, le liquide amniotique se compose principalement de l’urine de votre enfant, mais il contient aussi des substances nutritives, des hormones et des anticorps (qui aident à combattre les infections). Au début du travail, pendant l’accouchement ou dans certains cas avant le début du travail, il arrive que la poche des eaux se déchire. C’est ce qu’on appelle la « rupture des membranes », « la rupture de la poche des eaux » ou « la perte des eaux ». Cela annonce l’imminence du début du travail. Les experts médicaux ne savent pas exactement pourquoi cette poche des eaux se rompt.

Que sentez-vous quand vous perdez les eaux ?

Cette expérience est différente pour chaque maman. Cela peut varier d’une personne à l’autre, mais aussi d’un accouchement à l’autre. Il se peut que vous perdiez un tout petit peu de liquide ou, au contraire, beaucoup. Certaines femmes sentent une espèce de « plop », tandis que d’autres perdent du liquide à chaque mouvement qu’elles font. La façon dont s’écoule le liquide dépend de la position de votre bébé. Sa tête peut faire office de « bouchon » qui protège le col de l’utérus. Si votre bébé est placé à cet endroit, la quantité de liquide qui s’écoule sera peut-être plus abondante. Une fois que vous avez des contractions, vous pouvez continuer à perdre du liquide amniotique jusqu’à la naissance de votre bébé. Pensez à vous asseoir sur une serviette sur le trajet de l’hôpital.

Le liquide amniotique est généralement transparent ou jaune clair, et il n’a pas d’odeur spécifique. Le liquide amniotique atteint son pic à environ 36 semaines de grossesse (environ 950 ml), mais ensuite la quantité de liquide diminue légèrement. 

« Dans les films, on peut toujours dire à quel moment une femme perd les eaux. Dans la réalité, ce n’est généralement pas aussi théâtral. »

Comment savoir quand vous perdez les eaux ? Il est parfois difficile de savoir quand la poche des eaux se rompt, surtout si vous ne perdez pas beaucoup de liquide et si vous constatez simplement que votre slip est humide. En cas de doute, il est préférable d’appeler votre médecin. Il pourra toujours confirmer ou infirmer vos doutes via un examen ou une échographie.

Que se passe-t-il une fois que vous avez perdu les eaux ?

Si vous pensez avoir perdu les eaux, nous vous conseillons de noter l’heure. Chronométrez également vos contractions si elles ont déjà commencé. Dans le cas contraire, il se peut qu’elles débutent peu de temps après la perte des eaux. Vous vous demandez probablement combien de temps sépare la rupture de la poche des eaux et la naissance de votre bébé. C’est difficile à dire car la durée du travail varie d’une femme à l’autre. D’autres facteurs jouent également un rôle, par exemple s’il s’agit de votre premier enfant ou si le col de votre utérus se dilate rapidement. Retenez surtout que vos longs mois d’attente touchent à leur fin et que vous allez très bientôt faire la connaissance de votre enfant !

Si vous perdez les eaux avant le début des contractions, on parle de « rupture prématurée des membranes » (RPM). Cela n’arrive que dans 8 à 10 % des grossesses. Chez la plupart des femmes, la poche des eaux ne se rompt qu’une fois les contractions commencées. Si vous perdez les eaux et que vous n’avez pas de contractions, votre médecin décidera peut-être de déclencher l’accouchement afin de réduire le risque d’infection. Ce risque augmente en effet à mesure que le temps passe entre la rupture de la poche des eaux et le début des contractions.

Vous n’êtes pas vraiment sûre que vos contractions ont commencé ? Consultez votre médecin, il le confirmera pour vous.

Quand devez-vous appeler le médecin ?

Si votre bébé est à terme et que vous perdez les eaux, restez calme et appelez votre médecin pour savoir à quel moment partir à l’hôpital. Vous devez également appeler le médecin si :

  • vous perdez les eaux avant 37 semaines de grossesse.
  • vos contractions ne commencent pas alors que vous avez perdu les eaux. Votre médecin vous proposera probablement de déclencher l’accouchement.

Dans le cas où votre médecin vous conseille de vous rendre à l’hôpital, mieux vaut avoir déjà préparé votre valise de maternité à l’avance. N’oubliez pas non plus d’emmener une copie de votre plan de naissance.

Que pouvez-vous faire/ne pas faire une fois que vous avez perdu les eaux ?

Une fois la poche des eaux rompues, votre bébé n’est plus protégé contre les infections. Pour jouer la carte de la sécurité, votre médecin vous conseillera certainement de ne plus prendre de bain et de ne pas utiliser de tampons.

Quand vous aurez perdu les eaux, il faudra peut-être attendre encore un peu avant le début des contractions. Vous pouvez continuer à bouger afin de vous sentir autant que possible à l’aise. Un massage relaxant ou un bon film peut vous aider à vous changer les idées pendant que vous attendez.

Que faire si vous ne perdez pas les eaux ?

Si vous ne perdez pas les eaux, votre médecin déclenchera peut-être l’accouchement et percera la poche des eaux lors d’un examen vaginal. Dans ce cas, le travail débutera probablement quelques heures plus tard. Ne craignez rien, même si ce n’est pas agréable, vous n’aurez pas mal quand on vous percera la poche des eaux. Vous sentirez un tiraillement, suivi par le liquide amniotique chaud qui s’écoule de votre corps. Votre médecin est l’expert et il répondra à toutes vos questions. Ne vous inquiétez donc pas si vous avez des doutes.

Que faire si vous perdez les eaux avant 37 semaines de grossesse ?

Si la poche des eaux se rompt avant 37 semaines de grossesse, on parle de rupture prématurée des membranes avant terme, à ne pas confondre avec la RPM, la rupture prématurée des membranes juste avant le début des contractions. Consultez immédiatement votre médecin si vous perdez les eaux avant 37 semaines de grossesse. Vous discuterez ensemble de la meilleure solution pour vous et votre enfant. Quand vous perdez les eaux trop tôt, le risque d’infection augmente et le placenta risque de se décoller. Le médecin parcourra avec vous les risques d’une naissance prématurée et d’un accouchement différé.

Les facteurs de risque de la rupture prématurée des membranes avant terme sont :

  • Déjà avoir eu une rupture prématurée des membranes avant terme lors d’une grossesse précédente
  • Avoir des inflammations des membranes fœtales
  • Avoir eu des pertes de sang au troisième trimestre
  • Fumer pendant la grossesse
  • Avoir un poids insuffisant
  • Avoir un col de l’utérus court

Quels que soient les circonstances et le moment de la perte des eaux, cela reste un signe important indiquant que votre bébé se prépare à vous rencontrer. Prenez une grande inspiration et concentrez-vous sur la tâche qui vous attend. Vous êtes très proche de la fin ! 

Ceci pourrait également vous intéresser :

Lingettes

Lingettes Pampers® Sensitive

Aident à prévenir les irritations de la peau

Semaine après semaine

Dites-nous à quelle semaine de grossesse vous êtes

Vous êtes en semaine: