birthplan

Maintenant que la rencontre avec votre petit bout approche à grands pas, le moment est venu de songer à l'accouchement. Certaines futures mamans élaborent un plan de naissance pour mettre de l'ordre dans leurs pensées et l'utiliser comme tremplin pour une bonne conversation avec leur médecin. 

Bien que la grossesse et l'accouchement soient imprévisibles, discuter de vos souhaits peut vous donner un sentiment accru de contrôle et de confiance en vous. Poursuivez la lecture pour découvrir comment rédiger un plan de naissance, éventuellement à l'aide de notre exemple, et ce que vous devez faire une fois que vous l'avez couché sur le papier. 

Qu'est-ce qu'un plan de naissance et quelle est son utilité ? 

Un plan de naissance est une liste de tous vos souhaits relatifs à l'environnement hospitalier, aux options médicales et aux soins immédiats à votre nouveau-né. Le plan de naissance est un fil conducteur pour votre équipe médicale. Il vous aidera, le jour J, à ne pas vous soucier de ces aspects-là et à vous concentrer à 100 % sur la naissance. 

Un accouchement est une expérience fluide et un plan de naissance n'est rien de plus qu'un fil conducteur ou une check-list. Vous pouvez changer d'avis à tout moment, en concertation avec votre spécialiste. Il est important de vous montrer flexible et de vous attendre à l'inattendu. Lisez l'histoire d'une maman dont l'accouchement ne s'est pas déroulé comme prévu dans le plan de naissance, mais qui n'a pas trouvé cela grave. 

« Tout comme nos enfants, nos accouchements sont tous uniques. Plutôt que d'aborder les choses avec un plan détaillé (….), il vaut mieux vivre pleinement le moment. » - Lauren Jimeson

Tout comme certains parents préfèrent ne pas connaître le sexe de leur enfant à l'avance, vous pouvez très bien ne pas rédiger de plan de naissance. Si votre médecin et vous formiez déjà une équipe soudée durant les derniers mois de la grossesse, vous avez probablement toute confiance en ses choix avant et pendant l'accouchement, ainsi que durant les heures qui suivent la naissance. Il est alors parfaitement compréhensible que vous vouliez continuer sans instructions détaillées. 

Jetez un coup d'œil à notre vidéo sur les plans de naissance. Vous y trouverez les conseils d'une infirmière en néonatologie. 

Rédiger un plan de naissance pour un accouchement par voie basse 

Discutez des différentes options avec votre médecin avant de commencer votre plan de naissance. Étudiez quelles possibilités offrent votre hôpital (ou maternité) et votre assurance. Cela peut influencer ce que vous décidez ou ajoutez à votre plan. N'ayez pas peur de poser des questions : votre médecin et l'équipe hospitalière souhaitent que vous viviez la meilleure expérience qui soit !

Rédigez un plan de naissance simple et facilement lisible. Essayez de vous en tenir à maximum une ou deux pages plutôt que de rédiger une check-list hyper détaillée. Vous trouverez ci-dessous quelques points que les futures mamans intègrent souvent dans leur plan de naissance, y compris quelques éléments à envisager avant de les noter. 

Nombre de ces données peuvent aussi se révéler pratiques si vous créez un plan pour un autre type d'accouchement, comme une césarienne ou un accouchement par voie basse après une césarienne. Nous y reviendrons par la suite. Vous pouvez bien sûr décider ce que vous voulez mettre dans votre plan de naissance, mais ces exemples peuvent être un bon point de départ si vous comptez sur un accouchement par voie basse. 

Informations de fond 

  • Votre nom

  • Date prévue d'accouchement

  • Coordonnées du médecin, de la sage-femme, de la doula et du pédiatre 

  • Endroit où vous souhaitez accoucher (ex. à la maison, dans un hôpital ou une maternité)

  • Adresse et autres coordonnées de l'hôpital ou de la maternité

  • Nom et coordonnées de votre partenaire de naissance ou de la personne qui vous aidera durant le travail. Vous pouvez également indiquer si le personnel peut consulter cette personne au cas où vous n'êtes pas en mesure de réagir.  

  • Informations médicales importantes que doit savoir votre médecin 

Le travail

  • Qui voulez-vous avoir auprès de vous durant le travail ? Par exemple votre partenaire, votre mère, votre meilleure amie ou vos enfants. 

  • Quelles positions voulez-vous essayer (couchée, assise, en marchant) ? 

  • Si le travail n'avance pas comme prévu, peut-on le déclencher ? 

  • Voulez-vous des médicaments pour atténuer la douleur (ex. péridurale) ? Vous avez envie de savoir ce que pensent d'autres futures mamans de la douleur pendant le travail ? Répondez à notre enquête sur le soulagement de la douleur pour le savoir ! 

  • Si l'hôpital est un hôpital universitaire, les étudiants peuvent-ils observer ou intervenir durant votre accouchement ? 

  • Souhaitez-vous essayer des mesures de confort comme des techniques de respiration ou de relaxation, de la marche ou des massages, de la musique apaisante ou une baisse de la luminosité ? 

  • Si possible, voulez-vous qu'une partie du travail se déroule dans un bain chaud ou souhaitez-vous essayer une chaise spéciale ou une balle pendant le travail ? 

  • Comment souhaitez-vous rester hydratée ? L'eau, la glace pilée et les infusions sont envisageables.

  • Préférez-vous porter vos propres vêtements plutôt qu'une blouse d'hôpital ? 

L'accouchement 

  • Si l'hôpital l'autorise, souhaitez-vous que votre partenaire de naissance vous accompagne dans la salle d'accouchement ? 

  • Préférez-vous une épisiotomie ou prendre le risque d'une déchirure du périnée ? 

  • Si une césarienne semble finalement nécessaire, quel type d'anesthésie préférez-vous ? 

  • Où voulez-vous que se positionne votre partenaire de naissance durant l'accouchement ? Et l'autorisez-vous à filmer ou photographier ?

  • N'oubliez pas de discuter de vos souhaits avec votre partenaire ou toute autre personne qui sera présente. Eux aussi ont des sentiments et des attentes par rapport à ce moment. Mieux vaut donc en discuter à l'avance. 

Après l'accouchement 

  • Voulez-vous que votre bébé soit immédiatement déposé sur votre poitrine pour un contact peau à peau ou préférez-vous que votre partenaire le prenne d'abord dans ses bras ? 

  • Voulez-vous discuter d'éventuelles procédures médicales avant qu'elles ne soient pratiquées sur votre bébé ? 

  • Préférez-vous avoir toujours votre bébé près de vous ou peut-il aller de temps en temps dans la pouponnière du service de néonatologie ? 

  • Avez-vous l'intention d'allaiter ? Si oui, souhaitez-vous l'aide d'un conseiller en allaitement ? 

  • Y a-t-il des rites traditionnels ou culturels que vous voulez (faire) réaliser directement après la naissance ? 

  • Qui peut couper le cordon ombilical ? 

  • Envisagez-vous de faire un don de sang de cordon ombilical ou d'en conserver dans une banque de donneurs ? 

  • Quelles sont vos préférences pour le premier bain de bébé ?  Discutez avec votre famille et vos amis des visites que vous voulez recevoir à la maternité et à quel moment. 

Modèle de plan de naissance et exemples

Pour vous faciliter la vie, vous pouvez utiliser ce modèle de plan de naissance. Que vous utilisiez un modèle ou non, sachez que la première priorité de votre médecin est votre santé et votre sécurité, à vous et votre bébé. Concentrez-vous sur ce que vous voulez, mais gardez à l'esprit que les accouchements sont imprévisibles et que vous ne contrôlerez pas tout. Voici quelques exemples de la façon dont vous pouvez exprimer vos souhaits :  « Si possible, j'aimerais que... »  « À moins d'une urgence, je préfèrerais... » « Je préfère X, uniquement si c'est nécessaire. »  « Veuillez me proposer X quand c'est possible afin que je me décide à ce moment-là. » 

Plan de naissance pour une césarienne

Peut-être que votre plan de naissance pour un accouchement par voie basse indique aussi vos préférences en cas de césarienne imprévue. Ou peut-être savez-vous déjà que vous allez accoucher par césarienne. Dans ce cas, vous pouvez utiliser les questions ci-dessus comme point de départ, éventuellement complétées par les points suivants : 

  • Qui aimeriez-vous avoir à vos côtés dans la salle d'opération ? 

  • Voulez-vous que le personnel médical note dans votre dossier médical le type d'incision effectué dans votre bas-ventre et votre utérus ? Cela peut être important pour de futures grossesses. 

  • Vos souhaits relatifs à l'allaitement maternel. Si vous et votre bébé vous portez bien, vous pourrez peut-être commencer à l'allaiter juste après la naissance. 

  • Vos souhaits pour soulager la douleur après l'accouchement. 

Qu'est-ce qu'un plan de naissance pour un accouchement par voie basse après une césarienne ?

Les professionnels de la médecine ont toujours pensé qu'un accouchement par voie basse après une première césarienne comportait des risques élevés, car les cicatrices de la césarienne précédente étaient susceptibles de se déchirer. Ils estiment toutefois aujourd'hui que 60 à 80 % des futures mamans peuvent accoucher par voie basse sans problème après une première césarienne. Chaque grossesse est bien sûr différente et un accouchement par voie basse après une césarienne comporte toujours quelques risques. Il est donc préférable d'en discuter avec votre gynécologue. 

Un plan de naissance pour ce type d'accouchement peut suivre la même trame qu'un plan de naissance pour un accouchement classique par voie basse. Vous pouvez cependant y ajouter quelques éléments supplémentaires spécifiques à une césarienne, au cas où votre médecin jugerait qu'un accouchement par voie basse comporte trop de risques pour vous ou votre bébé.  Vous pouvez par exemple indiquer vos préférences pour le traitement de la douleur et les techniques de relaxation durant l'accouchement actif, mais aussi vos souhaits par rapport à l'anesthésie s'il s'avère que vous devez passer sous le bistouri.  Comme un accouchement par voie basse après une césarienne ne peut être garanti à 100 %, il est judicieux de d'abord discuter des scénarios et options potentiels avec votre spécialiste avant de rédiger votre plan de naissance. 

Que faire de votre plan de naissance ? 

Parcourez votre plan de naissance avec votre spécialiste une fois que vous l'aurez couché sur le papier. Gardez à l'esprit que certains éléments peuvent avoir une influence sur vos préférences : 

  • les recommandations de votre spécialiste destinées à réduire les risques en fonction de votre situation médicale (demandez plus d'information si vous n'êtes pas sûre de l'une ou l'autre chose, afin de vous sentir rassurée)

  • la politique de l'hôpital ou de la maternité

  • les limites éventuelles en ce qui concerne les possibilités et les équipements de l'hôpital ou de la maternité 

  • les éventuelles situations d'urgence qui se présentent durant l'accouchement et peuvent pousser l'équipe médicale à s'écarter de votre plan pour votre sécurité et celle de votre bébé 

Une fois que votre plan de naissance est prêt, remettez-en une copie à votre médecin, votre sage-femme, votre doula et votre partenaire de naissance. Conservez-en également quelques copies dans votre valise pour la maternité. 

Questions fréquentes

Quand rédiger mon plan de naissance et le remettre à mon médecin ? 

Vous ne devez pas préparer un plan de naissance à tout prix et si vous décidez d'en rédiger un, il n'y a pas de délai bien défini. Donnez-vous seulement assez de temps pour y réfléchir et discuter de tout avec votre partenaire et votre spécialiste avant la date prévue d'accouchement. Si vous suivez des cours prénatals, vous pouvez peut-être y glaner aussi certains conseils. 

Que faire si mes préférences changent pendant le travail ? 

Il est possible que vous changiez d'avis sur les mesures de confort ou le soulagement de la douleur une fois que les contractions auront commencé. Cela ne pose aucun problème, votre spécialiste vous dira quelles options s'offrent à vous. 

Puis-je ajouter à mon plan de naissance des requêtes relatives aux soins de mon bébé ? 

Oui, bien sûr. Demandez d'abord quelle est la politique de l'hôpital ou de la maternité, mais vous pouvez indiquer certaines choses comme votre souhait d'exclusivement allaiter votre bébé. Vous pouvez aussi noter si vous voulez garder votre nouveau-né auprès de vous ou si vous acceptez qu'il aille de temps à autre dans la pouponnière du service de néonatologie entre les tétées. 

Il faut penser à tant de choses ! Avec un plan de naissance, vous vous sentirez plus sereine. Votre spécialiste et l'équipe médicale prendront bien soin de vous et de votre bébé le jour J. Quoi qu'il en soit, retenez que même lorsque les choses ne se déroulent pas exactement comme prévu, ce jour changera votre vie à jamais. Essayez de vivre pleinement le moment présent et souvenez-vous qu'il ne s'agit que du premier jour de la vie de votre magnifique nouveau-né.