Problèmes de thyroïde pendant la grossesse

Problèmes de thyroïde pendant la grossesse

Votre glande thyroïde, qui se trouve à l’avant de votre cou, est importante pour réguler votre métabolisme, c'est-à-dire la vitesse à laquelle votre corps utilise l’énergie.

Thyroïde et grossesse

Si elle présente un dysfonctionnement, le résultat peut être l’hypothyroïdie, causée par une insuffisance de la glande, ou l’hyperthyroïdie, causée par une activité trop importante. 

Heureusement, peu de femmes enceintes souffrent de troubles thyroïdiens : près de 6 femmes sur 1 000 développent une hyperthyroïdie tandis que 2 femmes sur 1 000 environ présentent une hypothyroïdie. Généralement, vous avez toutes les chances de vivre une grossesse en bonne santé. Cependant, toutes les femmes enceintes doivent connaître les symptômes, car un dysfonctionnement de la thyroïde peut affecter la grossesse de façon dramatique. Voici ce que vous devez savoir sur la thyroïde et la grossesse.


Hypothyroïdie

L’hypothyroïdie a attiré l’attention de la presse dernièrement. Une étude publiée aux États-Unis en 1999 a déterminé que les femmes atteintes d’hypothyroïdie au cours de la grossesse avaient 4 fois plus de risques que les femmes à la thyroïde normale d’avoir des enfants présentant un faible QI. Cette découverte est importante, car les médecins peuvent traiter les problèmes d’hypothyroïdie s’ils sont diagnostiqués assez tôt. 

Votre médecin peut déterminer le fonctionnement de votre thyroïde par un simple test sanguin. Il ne vous le prescrira sans doute pas, sauf si vous souffrez de symptômes de déséquilibre, car la thyroïde et la grossesse sont étroitement liées. Faites savoir à votre médecin si vous présentez un ou plusieurs des symptômes suivants : 

  • Épuisement
  • Prise de poids inattendue
  • Peau sèche
  • Intolérance au froid
  • Faiblesse musculaire

Bien sûr, certains de ces symptômes sont normaux dans le cadre de la grossesse. C’est pourquoi un problème de thyroïde n’est pas toujours détecté, mais un test ne coûte rien. L’hypothyroïdie pose problème lors de la grossesse. Si le test révèle un faible taux d’hormones thyroïdiennes, votre médecin vous donnera des compléments hormonaux sous forme de comprimés. Il continuera de vous faire passer des tests pendant et après votre grossesse, afin de déterminer pendant combien de temps vous devrez prendre ces compléments, afin de vous assurer une grossesse en bonne santé. 

Hyperthyroïdie


La thyroïde et la grossesse peuvent également produire le résultat inverse. Une glande thyroïde hyperactive (hyperthyroïdie) peut également être à l'origine de complications pendant la grossesse. Les femmes enceintes souffrant d'hyperthyroïdie sont plus susceptibles de donner naissance à un bébé de faible poids. Elles présentent également un risque accru de rencontrer d’autres problèmes, comme la pré-éclampsie. La pré-éclampsie, également connue sous le nom de toxémie, est une maladie de la grossesse qui cause une tension élevée, une prise de poids soudaine et une forte rétention d’eau. 

Les symptômes de l’hyperthyroïdie sont :
  • Intolérance à la chaleur
  • Peau chaude
  • Transpiration excessive 
  • Tremblements
  • Perte de poids
  • Pouls rapide

Votre médecin pourra diagnostiquer l’hyperthyroïdie grâce à un test sanguin et prescrire des médicaments pour corriger le problème.

Comme vous pouvez le voir, une thyroïde trop ou pas assez active pendant la grossesse peut causer des problèmes à la mère et au bébé. Les deux types de problème de la thyroïde peuvent également se produire après une grossesse. Ainsi, si vous développez les symptômes de ces deux maladies après la naissance, contactez votre médecin.

Ceci pourrait également vous intéresser :