Stimuler bébé par le jeu

Stimuler bébé par le jeu

Aviva Patz

Les bébés en bonne santé sont parfaitement à l’aise dans un environnement comportant une quantité modérée de stimuli. 
Cette stimulation ne doit pas forcément venir de drôles de jouets électroniques qui sifflent et qui sonnent. Bien au contraire ! Elle peut venir de son interaction avec vous, mais aussi de l’observation, du jeu et de l’exploration de divers sons, couleurs et textures qui l’entourent.

Vous pensez peut-être : « Est-il vraiment possible de le stimuler trop ? » Dites-vous que votre bébé n’est pas encore un entrepreneur multitâche chevronné. Alors que vous pouvez tout à la fois envoyer des SMS, cuisiner, écouter de la musique, battre la mesure du pied et mâcher du chewing-gum, votre bébé peut s’absorber complètement dans l’observation d’une boîte de céréales ou d’une chaussette de couleur vive.

S’il se passe trop de choses à la fois, cela peut le submerger et semer la confusion dans son esprit. Tout comme les adultes ont des seuils d’excitation différents (qui n’a jamais voulu s’échapper d’un centre commercial bondé pendant les vacances ?), il en va de même pour les bébés. Le truc consiste à trouver le bon équilibre de stimulation qui convient à votre enfant. 

Voici des petits conseils qui vous aideront à lui donner exactement ce qu’il lui faut : 

Ne faites rien. 

La distraction favorite de votre bébé, c’est vous ! Parlez-lui de votre journée, du temps qu’il fait ou de ce qui vous passe par la tête. Chantez une chanson, faites des grimaces ou de drôles de bruits, lisez un livre à voix haute ou partez en promenade. Votre bébé écoute et apprend grâce au son de votre voix, aux expressions de votre visage, aux séquences de votre discours, à votre toucher, à la moindre des petites choses que vous faites. Petit plus, il est peu probable que votre bout de chou arrive à saturation, car vous saurez sentir quand il sera mûr pour un moment de repos. Il pourrait détourner la tête ou avoir tout à coup l’air grincheux. 


Jeu en autonomie. 

Ne vous sentez pas obligée de toujours participer aux jeux de votre enfant. En fait, il est utile de donner à votre bébé un espace où il pourra jouer seul avec ses jouets. Le jeu en autonomie lui offre l’opportunité d’explorer les jouets à son propre rythme, de faire des découvertes dans son environnement et de développer une bonne conscience de soi. 


Rotation des jouets. 

Le coffre à jouets d’un bébé peut déborder, mais n’en prenez que quelques-uns à la fois pour que votre enfant puisse vraiment se concentrer sur chacun. Cela l’aidera à acquérir le sens de la maîtrise de l’environnement, tout en entretenant son désir d’explorer et d’apprendre.

Jouer dans la cuisine

Enrichissez les jeux de votre bébé et assurez sa sécurité en créant dans la maison des espaces conviviaux pour lui. Par exemple, envisagez d’affecter un placard bas dans la cuisine aux explorations de votre bébé. Remplissez-le de boîtes en plastique, de spatules en bois ainsi que de vieilles casseroles. Conservez les autres placards soigneusement verrouillés. 

Dans ces conditions, pendant que vous videz le lave-vaisselle ou que vous hachez les légumes, votre bébé peut vaquer à ses propres occupations, comme remplir et vider, laisser tomber et empiler, frapper et faire du bruit. En laissant votre bébé contrôler la stimulation, vous êtes sûre qu’elle est adaptée à son âge.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Jouez à Coucou bouh nounours

  • Localité

    À l’intérieur et à l’extérieur

  • Favorise

    Développement cognitif, motricité fine, permanence de l’objet

  • Ce dont vous aurez besoin

    Des balles de tailles différentes, panier à linge, chaussettes (optionnel)