L’alimentation solide des bébés de 4 à 12 mois

L’alimentation solide des bébés de 4 à 12 mois

Monica Gullon

Les repas de votre bébé constituent des moments privilégiés qui vous permettront de renforcer le lien qui vous unit, tout en développant des habitudes alimentaires saines qui dureront toute sa vie. Voici quelques stratégies qui transformeront les repas en une expérience agréable pour vous et votre bébé lors des premières étapes de sa vie.

Entre 4 et 6 mois

  • Est-il prêt ? Évitez de provoquer la moindre frustration chez vous et votre enfant en vous assurant qu’il est vraiment prêt à expérimenter les aliments solides. Selon l’American Academy of Pediatrics, ce moment sera venu lorsqu’il sera capable de tenir sa tête droite et de s’asseoir dans une chaise haute, tout en contrôlant bien les mouvements de sa tête.
  • Prenez votre temps. Lors de ces premiers repas, asseyez-le avec le dos bien droit et parlez-lui doucement en lui offrant une petite cuillerée de nourriture diluée dans du lait maternel ou en poudre. 
  • Une toute nouvelle expérience. Il est probable qu’il rejette la plupart des aliments au début. Préparez-vous donc à ce que vos vêtements en soient recouverts ! Ne soyez pas surprise du désordre que les repas peuvent engendrer...
  • Gardez votre calme et restez posée. Votre patience portera ses fruits et votre enfant finira par apprendre à manger.

Entre 6 et 12 mois

  • Montrez l’exemple. Faites des repas des moments prioritaires, en occultant toute autre distraction et en lui montrant que vous prenez du plaisir à être à table.
  • Créez un environnement agréable. Proposez-lui des aliments variés, en les identifiant par leur couleur et en les nommant de manière attrayante et positive.
  • Laissez-le manger à son propre rythme et résistez à la tentation de lui faire avaler davantage de nourriture. Les bébés ont naturellement tendance à autoréguler leur appétit. De fait, vous pouvez arrêter le repas dès que votre enfant commence à vous indiquer qu’il est repu (en détournant la tête, par exemple).

Pour résumer, il est important de se souvenir que les goûts des tout-petits sont capricieux et qu’ils ne se développent pas aussi rapidement que les bébés. Votre enfant peut très bien apprécier un aliment un jour et le rejeter le lendemain. Persévérez !

Ceci pourrait également vous intéresser :

Jeu pour les bébés : Attrape

  • Localité

    À l’intérieur et à l’extérieur

  • Favorise

    La motricité

  • Ce dont vous aurez besoin

    Balles molles de tailles, de couleurs et de textures diverses