pregnancy-week-by-week-week-32

Vous êtes en semaine:

Votre grossesse semaine après semaine : Semaine 32

Votre bébé


Votre petit acrobate a peut-être déjà la tête en bas (sur le vertex), comme la plupart des bébés à ce stade. Il devrait, dans l’idéal, rester dans cette position jusqu’à la naissance. Mais souvenez-vous que votre tout-petit peut encore décider de changer plusieurs fois de position avant sa naissance.

Vous ressentirez peut-être un grand chambardement dans votre utérus s’il décide de changer de position, surtout s’il le fait pendant les dernières semaines de la grossesse. La quantité de liquide amniotique dans votre utérus est d’environ un litre, ce qui permet à votre bébé de passer aisément d’une position à une autre. Au cours des huit prochaines semaines, la quantité de liquide diminuera proportionnellement à la croissance de votre bébé.

Votre bébé pèse entre 1,6 et 1,8 kg et mesure entre 43 et 45,5 cm de la tête aux pieds, soit la taille d’une courge.

Votre grossesse


Comme votre bébé est à l’étroit dans votre ventre, vous commencerez sans doute à sentir ses orteils et ses coudes dans vos côtes. Il n’est pas simple de deviner quelles parties apparaissent lorsque celles-ci sont calées sous vos côtes. Essayez de vous allonger sur le côté ou de changer de position pour l’obliger à bouger.

À partir de la 32e semaine, votre médecin ou le personnel soignant vous demandera probablement de venir toutes les deux semaines, au lieu de tous les mois, pour s’assurer que tout va bien.

Si ce n’est pas déjà fait, sollicitez une visite guidée de l’hôpital où vous accoucherez (si votre cours de préparation à l’accouchement est organisé par l’hôpital, la visite de l’hôpital est peut-être incluse, vérifiez d’abord.)

Cette visite vous permettra de découvrir les salles de travail et de naissance, et de vous informer au sujet de l’enregistrement, des procédures d’admission et des formalités. Le fait de savoir à l’avance où aller et que faire vous permettra d’éviter les désagréments de dernière minute pendant le travail ! Avis aux papas : définissez deux itinéraires différents pour vous rendre à l’hôpital. En le faisant à l’avance, vous serez moins stressé le jour J, et s’il y avait un contretemps, vous sauriez quel autre chemin emprunter.

Les cours de préparation à l’accouchement devraient bientôt commencer. Un bon cours de préparation à l’accouchement doit couvrir les phases du travail, les techniques de gestion de la douleur, les analgésiques et les procédures habituelles de l’hôpital.

Participez activement à vos cours de préparation à l’accouchement : posez de nombreuses questions et n’hésitez pas à partager vos espoirs et vos peurs. Invitez votre partenaire à participer à ces cours pour que lui aussi se sente prêt pour le jour J et pour qu’il puisse vous apporter son soutien. Même si vous êtes déjà une pro de l’accouchement, n’hésitez pas à reprendre un cours de préparation pour être en forme.

Ceci pourrait également vous intéresser :