Témoignages : comment j’ai annoncé ma grossesse

Témoignages : comment j’ai annoncé ma grossesse

Vous ne savez comment annoncer votre grossesse à vos proches ? Puisez de l’inspiration dans ces témoignages de mamans.

Rebecca, 30 ans

« J’ai envoyé un e-mail à ma famille pour leur demander de venir pour une soirée de jeux en famille. Une fois que nous étions tous réunis, j’ai proposé que nous jouions au Pictionary. Lorsque ce fut mon tour de dessiner, j’ai tracé trois traits pour montrer que c’était un mot en trois lettres. Puis j’ai dessiné une femme avec un gros ventre et une flèche allant d’elle vers le troisième trait, un jeu au-dessus du premier trait, et puis de la suie qui tombe d’une cheminée au-dessus du trait du milieu. [Pour « Je suis enceinte »] 

Après avoir compris ce qui se passait, tout le monde a commencé à crier, pleurer, me serrer dans ses bras, et rire. »

Delphine, 39 ans

« Pour mon premier fils, j’ai offert à mon mari le jour de la fête des pères, un T-shirt et une casquette « Meilleur papa ». Il a été confus au début puis il a réalisé qu’il allait être papa. Quand j’ai dit à ma mère qu’elle allait être grand-mère pour la première fois, je lui ai offert un livre sur les grand-mères. Inutile de dire qu’elle s’est mise à pleurer de joie ! »

Fanny, 23 ans

« J’ai plusieurs sœurs. J’ai donc commencé par dire à l’une de mes sœurs qu’elle allait à nouveau être tante (ma sœur aînée a déjà des enfants). Puis j’ai envoyé à mon autre sœur le même message, lui indiquant qu’elle allait à nouveau être tante. Enfin, j’ai dit à ma sœur aînée qu’elle allait devenir tante pour la première fois ! Toute ma famille était vraiment heureuse pour moi. Et ils étaient enchantés de voir la famille s’agrandir. »

Danielle, 28 ans

« Nous avions une réunion de famille avec mon père, ma belle-mère, et mon frère de 3 ans, Victor. Nous parlions à Victor tandis que chacun écoutait et je lui ai demandé s’il aimerait devenir tonton. Un bref instant mes paroles ont semé le trouble pour rapidement laisser place à l’euphorie. »

Nicole, 41 ans

« C’est assez drôle parce que c’est précisément mon mari qui m’en a informé. « Chérie, tu as été peu un déprimée récemment et tu as grignoté plus que d’habitude. Tu ne penses pas que tu pourrais être… ? » J’ai répondu « Mais non pas du tout, enfin peut-être que c’est possible après tout, mais non, attends, allons-nous vraiment... ? » Après lui avoir confirmé la bonne nouvelle, nous avons demandé à nos fils de 19 et 15 ans de s’asseoir et leur avons annoncé que nous leur avions trouvé un job idéal : baby-sitter ! »

Ceci pourrait également vous intéresser :