L’apprentissage de la propreté vu par un enfant

L’apprentissage de la propreté vu par un enfant

Caitlin Boyle

Vous n'avez peut-être pas peur du « monstre des toilettes », mais il est probable que ce soit le cas de votre enfant. Pour réussir l'apprentissage de la propreté avec votre tout-petit, il faut examiner tout le processus de son point de vue. 

L'apprentissage de la propreté peut être pour l'enfant une épreuve frustrante et qui prend du temps. Cela interrompt ses jeux, il faut suivre plein de nouvelles règles et le pire dans tout ça c'est la honte d'avoir un accident en public.

Ce n'est probablement pas de tout repos pour vous non plus.
L'apprentissage de la propreté est un cap émotionnel et physique très important. Connaître les pensées de votre enfant peut vous aider à comprendre comment mettre en place plus efficacement l'apprentissage de la propreté.

L'enfant se dit : ce n'est pas amusant du tout !

Votre enfant s'amuse bien, quand tout à coup on lui demande d'aller aux toilettes pour apprendre la propreté, une activité qui le stresse et qu'il ne comprend pas bien. Votre enfant a peut-être peur d’aller sur le pot parce que ses selles sont dures ou parce qu'il se souvient d'une fois où il était constipé. Pas étonnant qu'il ait des accidents de temps en temps.

L'enfant se dit : mais c'est le plus beau caca que j'ai fait !

Pour vous l’urine et les selles sont probablement des déchets évacués par la chasse d'eau. Mais du point de vue de votre enfant, ce sont des choses qu'il a créées. Et il lui a fallu beaucoup de travail pour y arriver ! Pour lui ces selles ont autant de valeur que sa dernière peinture avec les doigts... et vous voulez le jeter dans la cuvette et tirer la chasse ! Ce n'est vraiment pas gentil !

L'enfant se dit : il y a un monstre là-dedans ?

Une fois que votre enfant a compris comment utiliser son pot, il doit tirer la chasse et cela peut être très effrayant. Tout ce bruit et cette eau qui tourbillonne ! Et s'il y avait un énorme monstre caché dans les toilettes, juste en train d'attendre qu'il s'assoie pour le dévorer ? L'imagination d'un petit peut aller très loin, surtout si un grand-frère ou une grande sœur raconte des histoires effrayantes sur le pot.

L'enfant se dit : c'est beaucoup de travail !

Son jeu a été interrompu, il a réussi à surmonter l'effrayant monstre des toilettes… et maintenant il doit s'essuyer ? Et remonter son pantalon ? Et se laver les mains ?! Quand cela va-t-il finir, maman ? ! L'acquisition de la propreté demande beaucoup de travail, votre enfant doit arriver à maîtriser un certain nombre de compétences, à la fois nouvelles et différentes les unes des autres. L'enfant peut se sentir dépassé, ou juste agacé. 

L'enfant se dit : Oh oh…

Une fois qu'il aura pris l'habitude, votre enfant commencera à comprendre qu'il est mieux pour lui de faire caca dans le pot. Il est récompensé pour cela, et vous lui montrez à quel point vous êtes fier(ère) de lui. C'est pourquoi, en cas d'accident occasionnel, il peut se sentir embarrassé ou avoir peur de vous contrarier. L'apprentissage de la propreté semble vraiment important aux yeux de papa et de maman, il ne veut pas vous décevoir !

Comment procéder ?

Gardez à l'esprit que votre enfant peut être confus, ennuyé et un peu intimidé par l'apprentissage de la propreté. Expliquez de quoi sont fait les pipis et les cacas, et pourquoi nous les jetons dans les toilettes en tirant la chasse. Apaisez sa crainte de la chasse d'eau, et habillez votre enfant avec des vêtements faciles à enlever et à remettre. Et le plus important, veillez à récompenser et à féliciter votre enfant pour son utilisation du pot, mais ne faites jamais cas des accidents.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Basket pour bébé

  • Localité

    À l’intérieur

  • Favorise

    L’amusement et les jeux

  • Ce dont vous aurez besoin

    Boîtes couvercle écrou boulon poinçon ficelle papier vinyle ruban adhésif marqueur