Petits maux du troisième trimestre de grossesse

Petits maux du troisième trimestre de grossesse

Margaret Freda

C’est la dernière ligne droite ! Votre ventre grossit un peu plus chaque jour pendant que votre bébé grandit dans l’utérus. Vous n’avez jamais été aussi proche de voir votre bébé, mais vous devez vous attendre à encore quelques petits maux et douleurs avant la naissance. 

Le poids et la pression croissants vous mettent mal à l’aise, notamment en provoquant un essoufflement rapide et des problèmes de digestion. Ces maux vont certainement disparaître après la naissance, mais vous pouvez suivre quelques conseils pour faciliter un peu ces derniers mois de grossesse.

1. Essoufflement

Votre utérus s’agrandit et il prend plus de place dans votre abdomen, il appuie sur votre diaphragme et peut vous essouffler. Vous ne pourrez peut-être pas monter les escaliers sans être à bout de souffle. La meilleure chose à faire est encore d’y aller doucement et de ne pas faire trop d’efforts.

Certaines femmes ont même du mal à respirer quand elles sont couchées. Si c’est votre cas, essayez de dormir à moitié assise avec beaucoup d’oreillers pour vous soulager. L’essoufflement pendant le dernier trimestre est normal. Toutefois, si vous êtes inquiète, parlez-en à votre médecin ou au personnel soignant.

2. Aigreurs d’estomac et indigestion

Ces deux maux d’estomac sont liés et apparaissent généralement au troisième trimestre. Certaines femmes souffrent d’indigestion pour la première fois pendant leur grossesse et en sont très surprises. 

Pourquoi seulement maintenant ? Pendant la grossesse, tout le système gastro-intestinal se met au ralenti. Les muscles de l’estomac et de l’œsophage (le tube reliant la bouche à l’estomac) se détendent. Cela permet aux acides digestifs, qui restent normalement dans l’estomac, de remonter dans l’œsophage et la bouche. Cette acidité vous donne une sensation de brûlure dans la gorge (bien qu’on l’appelle brûlure d’estomac). Elle laisse un mauvais arrière-goût de nourriture et de sucs gastriques. C’est ce que l’on appelle l’indigestion.

Pour aider à prévenir les aigreurs d’estomac et l’indigestion, suivez ces conseils :

  • Fractionnez vos repas, mangez léger et en petite quantité et autorisez-vous quelques en-cas entre les repas. Ceci permettra aux acides de l’estomac de se concentrer sur la digestion, au lieu de remonter.
  • Évitez les aliments gras.
  • Tenez-vous droite après les repas (la gravité est votre alliée !). Ne prenez pas votre dîner juste avant d’aller vous coucher.
  • Mâchez un chewing-gum pour éliminer tout goût amer dans la bouche.

Avant de vous précipiter sur les antiacides, consultez votre médecin ou un membre du personnel soignant.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Lingettes

Lingettes Pampers® Sensitive

Testées dermatologiquement pour être douces avec les peaux sensibles.